2021, Construisez des ponts si vous rencontrez des murs

Ce texte s’inspire de celui de Shiv Charan Singh, donné le 2/01/ 2021.
Ce texte est un commentaire réfléchi sur les thèmes associés aux nombres que l’année 2021 apporte dans nos vies. Il tient au lecteur de déterminer s’il souhaite, et comment, les traduire dans sa propre vie, personnelle et sociale.

Le premier changement numérologique, et le plus évident, est que le 0 à la fin de 2020 est remplacé par un 1, qui nous donne 2021. Puis le 20 devient 21 qui, additionné, donne 3. Et enfin, le total de 2021 donne la somme de 5.

Nous allons maintenant regarder ces chiffres en commençant par le sens général de l’année, à travers le nombre 5.
Certaines des qualités associées au 5 sont le paradoxe, l’inversion, les retournements, le changement, les connexions, l’échange, le Seuil, le crépuscule, le corps physique en tant que corps spirituel, les 5 sens, 5 éléments.
Apprendre, et apprendre à apprendre.
L’identité. Le sacrifice. Le fruit et la récolte. L’équilibre dynamique.
C’est une année pour s’auto-initier dans l’action, qui conduit à s’éduquer soi-même pour le bénéfice de tous.  Toute éducation extérieure est intéressante, agréable et utile à une fonctionnalité réussie dans le temps et l’espace sur Terre. Mais dans la vie, la prospérité et la paix les plus profondes viennent du fait d’être éduqué à propos de vous-même. Votre expérience essaie toujours de vous apprendre quelque chose, mais c’est une autre étape de vraiment savoir ce que votre expérience vous enseigne. En fin de compte, le message concerne votre propre identité de soi.
Chaque moment est une opportunité d’apprentissage. Votre corps tout entier est un équipement sensoriel pour l’apprentissage en transformation en constante. Le corps que vous aviez hier n’est plus. Sacrifié pour le corps qui s’en vient.
La nature transitoire de l’expérience peut vous amener à ressentir la continuité du soi qui vit les diverses expériences.
On pourrait dire d’une fleur qu’elle connait 3 stades.
4 – Le bourgeon. Rassemblement intérieur. Formation du noyau. (2020 = 4)
5 – la transition sacrificielle dans l’ouverture. Des couches de protection extérieure se décollent. Sacrifiant le monde intérieur confortable. Un seuil dynamique entre les expériences intérieures et extérieures.
6 – la fleur en pleine floraison. Jeter son cœur au monde. (2022 = 6)
2021 = 5. Un temps d’exploration de ce stade intermédiaire, entre rester à l’intérieur et s’ouvrir à la pleine vulnérabilité et à l’émerveillement.
5 est l’équilibre, l’harmonie, la pondération, la voie du milieu. Tout au long de l’histoire, des sacrifices transformationnels, au profit des autres, ont été consentis par ceux qui ont soutenu la voix du milieu. Ceux qui ont perçu une vision plus large et un socle commun plus fondamental, ne cédant pas à la pression d’un côté ou d’un autre.
Pour trouver l’équilibre, nous devons traverser la ligne médiane encore et encore. C’est un processus d’apprentissage. Peut-être, d’abord, en balançant d’un extrême à l’autre.

Puis, finalement en restant plus près du centre. Toujours, néanmoins, en alternant. La nature dynamique de la vie nous rappelle que l’équilibre de la vie sera également maintenu par un processus dynamique plutôt qu’un processus statique qui devient rigide. Être adaptable mais pas au point de perdre son équilibre, son centre et son sens de soi.
5 est le commutateur. Cela se manifeste dans la façon dont nous gérons le corps physique, les 5 sens, et dans notre usage du langage.
5, c’est la qualité de notre communication.
Le mot parlé est comme un boomerang. Il vous revient, comme un écho. La meilleure façon d’utiliser le langage est de ne parler que ce qui apporte de l’honneur. La calomnie est l’une des pires choses qu’une personne puisse s’infliger. Parler honnêtement. Il ne s’agit pas de dire la vérité, puisque elle est au-delà du savoir de tous les jours. Mais ne pas abandonner la vérité. Ne pas mentir pour satisfaire la tendance, pour plaire aux gens. Ne pas dire simplement ce que les gens veulent entendre. Plutôt pointer vers quelque chose au-delà du superficiel. Soyez par votre propre exemple un poteau indicateur.
Si vous passez votre temps et votre énergie physique, émotionnelle et mentale à construire des murs, sachez que vous créez votre propre prison. Si vous vous investissez pour essayer de démolir certains murs, ce n’est pas efficace. Certains murs s’effondrent déjà et vont continuer de s’effondrer. D’autres murs ont beaucoup de systèmes d’appui pour continuer à se reconstruire.

 

Alors que faire ? Construisez des ponts. Créez des passages, des seuils. Des ouvertures. Invitez des personnes dans l’espace au centre pour une conversation ouverte. Apprenez l’art de la Communication Consciente.
5 est le sacrifice. Sacrifiez vos peurs et vos doutes plutôt que la vérité. Que sacrifions-nous lorsque nous construisons des murs ? Que sacrifions-nous lorsque nous construisons des ponts ? Peu importe si vous ne vous sentez pas compris au départ. Restez sur le portail de la communication. Nous avons besoin de nous réunir. Partager nos luttes, partager nos problèmes, partager nos solutions.
Le monde est de plus en plus polarisé. Les gens se tournent le dos les uns les autres. Se bouchant les oreilles ou parlant derrière le dos des autres. Au lieu de profiter du jeu de la polarité des forces égales et opposées, l’autre est appelé l’opposition et il est maudit. Par le rejet et le déni, les gens éclipsent les membres de leur propre famille, leurs voisins, leurs collègues.
Quel que soit le sujet, les gens balancent d’un côté extrême à l’autre.
Acceptation inconditionnelle, universelle, aucun doute. Rejet total, déni, suspicion.

Prendre position ne revient pas à prendre parti.
En 2020, il s’agissait de développer la capacité du cœur humain à tenir tout cela dans la coupe de la prière aimante.
Pour se préparer à s’engager sur le pont de la vérité paradoxale qui est les deux à la fois et ni l’un ni l’autre de ce qui précède.

2021 vous demande de marcher sur le terrain de rencontre des contradictions.
Nous ne parlons pas seulement d’une personne ou de gens au pouvoir. Nous parlons de l’humanité. Nous parlons de nous-même. Nous sommes tous des contradictions vivantes évoluant en paradoxes. Dans la même phrase, nous pouvons dire un mensonge et la vérité. Le même jour, nous pouvons faire un acte de cruauté et un acte de bonté.
Il n’est pas facile de rester sur le terrain médian paradoxal. Pas facile pour l’individu, en raison de la tension corps-mental dans le système nerveux. Pas facile socialement et politiquement parce que vous ne prenez pas parti dans la bataille dualiste pour la psyché des gens. Ne vous attendez pas à l’appréciation des autres à ce sujet. Le Karma de cette année est «qui est ami et qui est ennemi». Le dharma de cette année est «Nous sommes Un» (je suis, tu es, je suis toi, tu es moi, nous sommes nous, nous sommes un).
Il ne s’agit pas simplement de reconnaître poliment la relativité, qu’il y a de nombreuses facettes, et de s’en servir pour éviter de prendre position (contourner). Il s’agit de prendre sa propre position. Debout juste au milieu de tous les angles. Contourner les drames, contourner la pression sociale, contourner l’influence des médias et tous les arguments intelligents et les opinions contradictoires. Tenez-vous à votre place en tant que vous. Un lieu de liberté mais aussi de haute tension. C’est un entraînement pour être calme au milieu des tempêtes à venir. (tôt ou tard les polarisations conduisent à une guerre sans fin où personne ne gagne vraiment).
Tout ce qui a été dit plus haut sur le chiffre 5 est intimement lié au corps physique et à l’expérience qu’il vous procure. Considérez les conséquences de comportements extrêmes, trop, trop peu, ou le mode de vie erroné. Les soins personnels et l’harmonie sont conseillés pour les questions concernant le corps. Un équilibre sain dans l’alimentation, l’exercice, le repos et l’utilisation de l’énergie sexuelle/vitale. 5 Le paradoxe de la récolte et du sacrifice. Traditionnellement, lorsque la moisson est récoltée, il y a aussi un sacrifice. Et une offrande de remerciements et d’apaisement aux forces matérielles et spirituelles de la nature.
5 c’est la gorge et le cou. Un animal sacrificiel est traditionnellement exécuté en le décapitant ou en lui tranchant la gorge.
Que signifie poser sa tête au sol, sacrifier sa tête et découvrir son cou ? La tête est le domaine que nous associons à la pensée et au mental. Tout déposer, toutes les constructions mentales (préjugés, projections, théories, croyances, interprétations, spéculations, etc.). Cela ne signifie pas accorder une foi aveugle, croire ce que dit le Champ Mental Socio-Politico-Religieux. C’est reprendre le contrôle des sens et des organes des sens, dont la plupart sont centrés dans la tête.
Le Média-Illusion du Champ Magnétique-Mental Collectif a effectivement pris le contrôle de votre attention, de votre faculté de jugement et donc il a pris possession de votre être. Il remplace vos rythmes intérieurs par les algorithmes de la technologie numérique.

Quel sacrifice sera nécessaire, quel sacrifice êtes-vous prêt à faire, pour reprendre possession de vous-même et de votre expérience personnelle.
Si on revient au 5 en tant que communication, cela signifie faire attention à ce que vous dites et à ce que vous entendez. Ramenez votre attention à ce qui vous arrive plutôt qu’à ce que font les autres.
Action positive locale
21: 2 + 1 = 3. L’action dans l’espace tridimensionnel. Élément Feu. Mental positif, vertu de l’égalité.

Dans le contexte du nombre 1 (tiré de 21), cela signifie répéter la confirmation et l’affirmation de votre âme. 3 est associé à l’action. De petits détails dans votre comportement garantissent que l’âme est incluse.
La question intérieure est «qu’est-ce que je montre au monde et qu’est-ce que je cache au monde»? Le Mental Positif est de vous affirmer et de vous accepter vous-même afin de pouvoir affirmer et accepter tout. D’abord prenez votre espace et votre place. Incluez-vous. Ensuite, à partir du respect de soi, ayez du respect pour tous. Peu importe l’apparence extérieure, il y a une unité sous-jacente.

Il n’est pas facile pour l’âme d’être visible au monde. L’action compte vraiment. Faites qu’elle soit fondée sur votre intégrité d’esprit. Faites qu’elle soit pratique. Il n’y a rien à attendre, ni à espérer. Faites ce que vous pouvez de la manière la plus locale et la plus personnelle. Dans l’environnement immédiat.
Quelle est la manière subtile dont l’âme se révèle? C’est dans la nature du sourire. Un sourire léger. Un sourire intérieur qui communique d’âme à âme. La façon dont vous tenez votre colonne vertébrale et marchez dans le monde. La façon dont vous vous asseyez sur la terre et vous reposez.
3 est le Feu, qui est à la fois créatif et destructeur. La question est de savoir ce que vous créez et ce que vous détruisez.
Brûlez de honte et de colère ou brûlez la fausse compréhension, vos schémas réactifs, vos sentiments de culpabilité, d’animosité et de désespoir. Un feu perfide brûle dans la fosse de Maya. Quel genre de chaleur peut construire un pont par-dessus ce feu? Faites que votre âme soit une étincelle, un catalyseur pour l’action. Laissez votre âme ressentir la chaleur qui l’invite hors de son cocon à la lumière du jour.
La vertu du 3 est l’égalité. Oubliez que vous avez des amis ou des ennemis. Affirmez simplement qu’il y en a des milliards d’autres comme vous et moi. Reliez-vous à chacun comme étant une partie égale du Un. Traitez chacun comme un égal, montrez-le par votre action.
Rappelez-vous que nous venons nus et sans rien d’autre que notre soi. Nous partons nus et sans rien d’autre que notre soi. Alors, en traversant la vie aussi, identifiez le soi et ne l’oubliez jamais.

Le Trésor Caché Nombre 1
C’est votre trésor caché, qui lorsqu’il est ignoré, devient le saboteur caché.
Le nombre 1 est l’impulsion avant l’action. La capacité intérieure de prendre des initiatives, de se lever et de se porter volontaire.
Cela suggère que 2021 contient le potentiel de redémarrer et de renouveler. Quand nous avons trop de programmes en cours, trop de préoccupations et de spéculations, l’excès d’informations surcharge notre système. Alors, il est temps de fermer les systèmes d’exploitation extérieurs et de recommencer à partir d’une position humble, simple et dépourvue de complexité.
Ce ne sera plus le moment de confiner, de rester à la maison et de ne rien faire. C’était le 0 et le 4 de 2020.
En 2021,  vient l’impulsion de vous initier vous-même. Vous faites partie du tout. Votre participation est inévitable. Mieux vaut se porter volontaire à votre poste que d’être poussé dans un coin.
Le nombre 1 c’est la concentration, l’intention, la graine au plein potentiel prête à se déployer.
1 , c’est votre âme. L’ADN spirituel intérieur qui transporte les informations quant à votre but ici sur terre.
Ancrage à la Terre, respecter le monde unique que nous partageons, vivre selon les lois naturelles de l’écosystème. Ce sont des thèmes importants, qui, pour être authentiques, doivent être mis en parallèle avec un alignement intérieur et un ancrage à votre propre âme.
1 est le nombre le plus petit, et la vertu qui y est associée est l’humilité. Comme un grain de sable dans le vaste désert.
La véritable humilité n’est pas une faiblesse. C’est un état de puissance très concentré. Comme une graine qui peut initier une forêt entière.

Au lieu de se contenter de poser des questions à propos de ce qui se passe dans le monde, Il est temps de vous poser des questions à votre propre sujet. De telle sorte que vous puissiez faire des choix fondés, ou ancrés, dans votre nature originelle et essentielle.
Vous avez 1 corps physique avec 1 colonne vertébrale et 1 langue.
Tenez-vous droit dans vos propres bottes et utilisez votre langue pour servir et exprimer votre âme.

Sacrifier, déposer quoi?
Le tissu cicatriciel protecteur que nous construisons autour de nos plaies internes causera tôt ou tard plus de douleur que la blessure d’origine.
Déposez les défenses et les attaques.
Déposez les jeux, les croyances, les histoires, les spéculations, les théories, les accusations de votre mental.
Déposez les projections colériques et les présomptions d’accusation et la honte, et donc aussi la culpabilité et la punition.
Il est recommandé d’exprimer en détail ce que vous déposez. Colère envers qui, pour quoi? Déçu de qui, pour quoi? Expliquez-le pour mieux le déposer.
Asseyez-vous dans votre autel (intérieur) et reconnaissez tout ce qui vous cause des difficultés. Ce n’est pas une stratégie d’évitement. Ce n’est pas non plus céder au tourbillon menant à se noyer dans l’apitoiement sur soi. Plutôt l’inverse.
Les luttes que nous portons en nous ont besoin d’être exprimées, mais elles n’ont pas besoin d’être mises en action. Il y a une voie médiane entre les extrêmes que sont l’évitement qui pousse tout vers le bas (déni, oppression, etc.) et la tentation de voler au-dessus (sublimation, fausse transcendance, intellectualismes spirituels). C’est vous en vous qui avez besoin de l’entendre. Pas vos proches, ni votre thérapeute, ni votre enseignant. Bien que n’importe qui puisse servir de caisse de résonance ou de chambre d’écho. C’est vous en vous qui avez besoin de le dire, de l’entendre et de parvenir au repos.
L’autel en vous vous sert à entendre enfin vraiment ce qui se passe en vous. De telle manière que le plomb qui pèse dans vos bagages peut être transformé en or dans votre propre cœur. Le charbon noir de ce qui vous pèse passera sous la pression de votre propre honnêteté et se transformera en diamant.
Puissent vos mots construire des ponts.
Puissiez-vous changer à travers l’échange
Puissent vos rencontres apporter la réconciliation
Puissent nos vibrations s’harmoniser
Puisse l’harmonie rayonner à travers le monde
Puisse l’appel de chaque âme
Résonner et être connu
Comme le soi